Je vais comparer l’assurance vie et le PEA ce qui va vous permettre de bien appréhender leur différence et la place qu’ils pourraient occuper dans votre stratégie.

On verra les points positifs de l’assurance vie et du PEA par rapport à l’autre et on fera une simulation avec le MSCI World pour savoir combien d’argent vous auriez si vous aviez investi une somme d’argent régulièrement pendant 30 ans, 20 ans et 10ans.

Si vous ne savez pas ce qu’est le PEA ou l’assurance vie, je vous conseille de commencer par ces deux vidéos :

N’hésitez pas à venir échanger sur le forum : PEA & AV : ne pas faire doublon

Points positifs du PEA par rapport à l’assurance vie

La fiscalité est la plus avantageuse par rapport à l’assurance vie.
Par exemple, si vous prenez un Tracker (ETF) sur un PEA vous ne paierez que les frais de gestion du Tracker (annuels) alors que sur l’assurance vie, vous devrez payer les frais de gestion du Tracker ET les frais de gestion de l’assurance vie.
L’impact sur le court terme peut sembler minime mais sur le long terme, la différence se ressent vraiment ! (Regarder les différences de rentabilité dans le document)

En choisissant le bon courtier et les bonnes valeurs, vous n’aurez pas à payer de frais de gestion.

Les frais seront en général moins importants que l’assurance vie mais cela dépend beaucoup de votre courtier/contrat d’assurance vie. En général, les achats d’actions, trackers, etc seront facturés plus cher à l’achat/vente via une assurance vie que via un PEA.

Vous n’avez pas de plafond annuel de retrait pour bénéficier de la fiscalité avantageuse.

Tous les fonds, trackers, actions, etc européennes sont disponibles via le PEA. C’est différent via l’assurance vie puisque cela dépend des distributeurs. Pensez donc à regarder dans quoi vous voulez investir et si cela pourrait changer dans le futur avant de choisir votre contrat d’assurance vie.
En règle générale, les trackers les plus communs sont disponibles sur les assurances-vie. Il faut faire attention aux trackers qui sont spécifique sur un domaine d’activité ou une zone géographique ciblée car vous perdez leur principal avantage : la diversification.

Points non mentionnés dans la vidéo :

Vous pouvez acheter en direct au cours affiché. Même si cela n’a que peu d’intérêt sur une stratégie long terme comme dans la simulation ci-dessous.

Points positifs de l’assurance vie par rapport au PEA

L’assurance vie n’a pas de plafond de versement comme le PEA qui est pour l’instant de 150 000€  +75 000€ sur le PEA PME-ETI

La plupart des distributeurs vont vous permettre d’automatiser l’investissement. C’est à dire qu’une fois les valeurs choisies (fonds, actions, trackers, …) vous n’avez pas à vous connecter chaque mois pour investir effectuer une action. L’argent prélevé est directement investi.
Il est possible que certains distributeurs ne permettent pas de tout automatiser donc renseignez vous avant. Et idem, Yomoni et Lynxéa (à vérifier) permettent d’automatiser le PEA.

Vous aurez accès à certains investissements et certaines valeurs que vous ne pourriez pas détenir sur le PEA : actions hors europe, SCPI, matières premières, …
Sur le PEA vous ne pouvez détenir QUE des actions françaises et européennes. Exception faite pour les trackers synthétiques.
À savoir : Les trackers synthétiques peuvent être considérés comme plus risqués.

C’est cool pour désigner des bénéficiaires et pour les avantages fiscaux vis-à-vis de la succession.

Simulation avec un tracker Assurance-vie VS PEA

Voir la feuille de calcul sur Google

Comparatif Assurance-vie & PEA

Passez du temps sur ce document pour le comprendre, voir l’impact des crises sur le l’index MSCI World et comment cela aurait impacté votre rendement, les différences de frais entre l’assurance vie et le PEA, l’impact des intérêts composés, …

Attention de ne pas investir bêtement sur un Tracker MSCI World après avoir visionné cette vidéo. Il est important de comprendre ou vous mettez les pieds surtout si vous débutez. Formez-vous !

Voir Les 6 meilleurs sites et chaînes YouTube pour apprendre à investir.

Alors, on choisit le PEA ou on choisit l’assurance vie ?

Le rendement étant approximativement le même (il varie en fonction des frais), on voit que le PEA prend l’avantage au niveau de la fiscalité et de la flexibilité.

Retenez bien que c’est dans cet exemple précis :

  • Un investissement sans retrait pendant x années.
  • Après x années, un retrait régulier et constant (même montant) mensuel.
  • Aucune optimisation fiscale dans le cas de l’assurance vie
  • Le choix délibéré des prélèvement sociaux + PFO (Prélèvements Forfaitaires Obligatoires) = la flat tax pour l’assurance vie.

Bref, à vous de l’adapter à votre situation ou vous faire accompagner, surtout lorsque la fiscalité devient compliquée à comprendre pour vous.

Vous l’aurez compris, dans ce cas précis, le PEA sort vainqueur et rend l’optimisation de la fiscalité moins complexe.

Attention tout de même, rien ne garantit que dans les années après avoir réalisé cette vidéo, la fiscalité, le PEA ou l’assurance vie ne change pas. Il faut donc interpréter les résultats avec un degrés probable d’incertitude.

La complémentarité PEA et Assurance Vie

Maintenant que vous cernez mieux les avantages et inconvénients du PEA et de l’assurance vie, rien ne vous empêche d’avoir plusieurs assurances-vie et un PEA et d’optimiser en fonction des projets que vous avez établis.

Vous pouvez donc les considérer comme complémentaires et ayant chacun leur rôle dans votre stratégie d’investissement.

La rente viagère

Section à venir (déso je suis à Istanbul j’ai galéré pour faire une vidéo).

Et le compte-titres (CTO) dans tout ça ?

Section à venir (déso je suis à Istanbul j’ai galéré pour faire une vidéo).

En vidéo complémentaire, la vidéo sur les Trackers / ETF :

Love,
-Pierre

0 Shares:
1 comment
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *