Qu’est-ce qu’une assurance-vie ?

Assurance-vie est un placement financier qui peut servir à plusieurs projets :

  • Préparer sa retraite
  • Se constituer un capital (possible de l’utiliser si vous avez un besoin urgent d’argent)
  • Épargner pour un futur projet immobilier
  • Transmettre au décès (on pense souvent que cela sert exclusivement à ce type d’événement)

En général, nous pensons que l’assurance-vie sert seulement à transmettre en cas de décès. C’est une confusion entre l’assurance-vie et l’assurance-décès.

  • L’assurance en cas de vie : ici on garantie la vie de l’assuré (argent versé si l’assuré est en vie à la fin du contrat OU s’il en fait la demande).
  • L’assurance en cas de décès : ici on garantie le décès de l’assuré (argent versé si l’assuré décède avant la fin du contrat).

Comment souscrire à un contrat d’assurance-vie et l’alimenter

  1. Une personne majeure ou mineur accompagné de son représentant légal
  2. Premier montant minimum obligatoire à verser pour l’ouvrir qui dépend du contrat. Par le suite, vous décidez quel montant vous versez et à quelle fréquence (voir détail plus bas).

Ensuite pour l’alimenter vous pouvez :

  • Versements complémentaires libres : quand vous avez envie vous versez de l’argent
  • Versements complémentaires programmés : vous choisissez un montant qui sera versé sur votre compte à une fréquence régulière (ex : tous les mois).
    A savoir : les versements complémentaires ne sont pas obligatoires, on peut se contenter du versement initial.

Prenons un exemple : Vous prenez une assurance-vie chez votre banque. Ce contrat peut être à adhésion collective ou adhésion individuelle (pensez donc bien à le demander).

  • Dans le cas d’un contrat à adhésion collective, c’est la banque qui détermine les conditions générales du contrat (en gros elle change certains tarifs si elle le souhaite).
  • Dans le cas d’un contrat à adhésion individuelle, c’est vous (et non la banque) qui avez le pouvoir d’accepter ou non des changements.

Les 3 principaux types de placement de l’assurance-vie

Fonds en euros :

Considéré comme des placements sans risques car ils offrent une garantie en capital (+intérêts) = moins de risque de perdre de l’argent sur ce type de fonds.
Moins de risques = moins de rendements mais rendements réguliers.
Cela peut évoluer en fonction des taux d’intérêt proposés par la ban que centrale.

Les unités de compte (UC) :

Considéré comme plus risqué car pas de garantie de capital (+intérêts) = une unité de compte peut avoir un rendement négatif en cas de baisse des marchés et donc engendrer une moins-value (perte d’une partie du capital investi)

Plus de risques = plus de rendements potentiels

Ils sont constitués de SICAV, SCI, SCPI, FCP, Actions, Obligations, Trackers eux-mêmes constitués d’actions, obligations ou d’immobiliers

Fonds multisupports (Eurocroissance)

Ce qui se fait de plus en plus. C’est un mélange entre des fonds en euros et des unités de compte.
Cela permet de sécuriser une partie de l’argent et de prendre des risques pour en gagner plus.

Les différentes gestions possible pour votre assurance-vie

On peut choisir plusieurs modes de gestion.

La gestion libre

Vous gérez vous-même et choisissez vous-même les placements que vous souhaitez faire selon vos objectifs de rentabilité et votre niveau de risque (votre profil – attente rendement ou appétit du risque).

La gestion pilotée

Le gestionnaire gère pour vous, il sélectionne les fonds sur lesquels investir en fonction de vos objectifs de rentabilité et votre niveau de risque (votre profil – attente rendement ou appétit du risque). Après vous décidez d’appliquer les conseils ou non.

La gestion sous mandat

Le gestionnaire gère tout pour vous, vous lui faites confiance. Plusieurs gestions dans ce cas :

  • Gestion par des conseillers
  • Gestion par un robot (appelé robo-advisor) : C’est un algorithme qui suit les marchés pour les répliquer (similaire aux trackers)
  • Gestion par des conseillers et un robot = gestion hybride
    On allie robot et humain pour logiquement plus de performances.

Comment retirer de l’argent sur votre assurance-vie

L’argent sur une assurance-vie n’est jamais bloqué contrairement à ce qu’on pourrait croire. Vous pouvez retirer votre argent quand vous le souhaitez.

Un rachat sur assurance-vie c’est un retrait définitif de votre épargne.

Le retrait peut prendre plusieurs formes :

  1. Le rachat partiel libre : vous retirez la somme de votre choix quand vous le souhaitez
  2. Le rachat partiel programmé : en général, il faut un atteindre un montant minimum avant de pouvoir le faire. C’est un rachat partiel programmé à une date précise de manière régulière (ex : tous les mois).
  3. L’avance : c’est un prêt que la compagnie d’assurance vous fait contre des intérêts. En cas de besoin d’argent, il est plutôt conseillé de faire une avance plutôt qu’un retrait partiel. Tout simplement car l’avance n’est pas imposable et ne fera pas diminuer le montant global de votre assurance vie (et donc les intérêts qui agissent dessus).
  4. Le rachat total : pour clôturer votre compte. Plutôt conseillé de ne pas enlever la totalité pour garder l’antériorité fiscale (surtout en dessous des 8 ans) au cas ou vous voudriez faire un nouveau versement.

Le dénouement d’une assurance-vie

  • Le dénouement pour cause de vie (pour toucher des revenus complémentaires à la retraite).
  • Le dénouement pour cause de mort

La fiscalité de l’assurance-vie

La fiscalité concerne seulement les intérêts générés perçus (pas le capital) à partir du moment où ils sont retirés du contrat lors de rachats.

Si le bénéficiaire vient à mourir, la fiscalité n’est plus la même.

Il faut savoir que la fiscalité n’est pas la même pour les primes versés (sommes versées par les clients)  avant ou après le 27 Septembre 2017. Nous allons nous concentrer sur celles après le 27 Septembre 2017.

  • Fiscalité sur un rachat de contrat :
    • Pour les primes versées (sommes versées par les clients) après le 27 Septembre 2017
      • Avant 8 ans : 12,8% + 17,2%
      • Après 8 ans
        • Pour un rachat inférieur à 4600€/an (personne seule) ou 9200€ (personne en couple) : 17,2%
        • Pour un rachat supérieur à 4600€/an (personne seule) ou 9200€ (personne en couple) : 7,5% + 17,2%
          OU
          12,8% + 17,2% si prime est supérieure à 150000€
  • Fiscalité pour cause de mort : L’assurance-vie est hors succession (presque) et a sa propre fiscalité. L’imposition dépend de l’âge du souscripteur lors du versement des primes :
    • Si moins de 70 ans :
      • De 0 à 152 500 € : 0 % (correspond donc à un abattement de 152 500€ par bénéficiaire)
      • De 152 501 à 700 000 € : 20 %
      • Au-delà de 700 001 € : 31,25 %
    • Si plus de 70 ans :
      • De 0 à 30 500€ : 0% (correspond donc à un abattement de 30 500€ par bénéficiaire)
      • Au dessus de 30 500€ : droit de succession qui prennent la main

Les avantages de l’assurance-vie

  1. Gestion souple : Versements mensuels ou ponctuels selon vos envies
  2. Disponibilité du capital : on peut faire un rachat partiel ou total de son capital et donc avoir son argent quand on le souhaite
  3. Avantages fiscaux : Comme le PEA plus tu attends mieux c’est 😉
  4. Capital de l’assurance-vie ne rentre pas dans la succession => au décès le capital entier va à la personne concernée
  5. Capital garanti dans le cas d’une sélection de fonds en euros (sécurité)
  6. Selon votre profil (aime plus ou moins le risque), vous pouvez choisir de plus risquer pour gagner plus. Mais ce qui est bien aussi c’est qu’on peut changer de type de fonds
  7. On peut choisir comme bénéficiaire toute personne de son choix
  8. Si établissement fait faillite : plafond de garantie de 70K par déposant et par société

Les inconvénients de l’assurance-vie

  1. Certains frais qui peuvent être élevés (frais d’entrée, frais sortie, frais de versement, frais d’arbitrage (quand vous déplacez de l’argent entre les fonds)…)
  2. Gestion libre : vous oblige à y consacrer du temps

Comment choisir son assurance vie ?

Rien de plus simple : c’est par ici

Ressources externes

Love,
Pierre & Guillaume

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *