Le Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP) n’est pas le seul qui peut vous aider à faire un bilan, des personnes tels que des banquiers, des assureurs et peut-être même des avocats fiscalistes dans certains cas.

Mais parlons du CGP :

Le Conseiller en Gestion de Patrimoine va, grosso-modo, passer par les mêmes étapes que nous avons vu ensemble dans cette vidéo : Comment construire stratégie patrimoniale et bilan patrimonial ? 

  1. Comprendre votre situation, patrimoine actuel en bref tous les éléments de votre patrimoine
  2. Comprendre vos objectifs et les moyens pour réaliser ces objectifs
  3. Proposition d’un plan d’action, préconisations, explications des frais, projections futures, …
  4. Suivi et adaptation du plan en fonction des évolutions de votre situation, des lois, de la fiscalité, …

Il va pouvoir vous posez les bonnes questions par rapport à vous et votre situation, vous faire réaliser des choses que seul vous ne réaliseriez pas et optimiser vos placements et votre fiscalité.

La fiscalité peut vite devenir compliquée et ce n’est pas pour rien que c’est un travail à plein temps. Dès que votre situation se complique un peu par rapport à quelqu’un qui a juste un travail, très peu d’investissements et qui est célibataire, cela peut vite devenir complexe et il est très facile de faire des erreurs ou de perdre de l’argent/ne pas en économiser sans vous en rendre compte. C’est à dire qu’il existe peut être des solutions peu risquées qui vous feraient payer moins d’impôts

Un CGP pourra vous présenter les avantages et les inconvénients de chaque solution en fonction de votre situation. En général leurs connaissances de la fiscalité et des réglementations qui l’entoure vous aideront à prendre de bonnes décisions. 

Un CGP, pour qui ?

Plus votre profil devient compliqué et votre patrimoine important, plus vous avez d’options en face de vous. Vous pouvez difficilement tout connaître dans le monde de l’investissement et surtout de l’optimisation fiscale pour votre situation.

Si vous avez peu de patrimoine, il est possible de faire un bout de la route seul puisque votre situation fait qu’il y a moins de choses à prendre en compte.

Dès que votre situation évolue, se complexifie, s’améliore, que vous toucher plus (ou beaucoup plus) d’argent, il peut être difficile de tout gérer vous même.

Même chose si vous ne vous occupez pas de votre argent, ça peut être intéressant de passer par un CGP ou quelqu’un qui vous aide.

Un CGP n’est pas un maître investisseur

Ne pas confondre CGP avec maître investisseur. Même si les CGP ont des connaissances, ils ne sont pas forcément de bons investisseurs, leurs façons de sélectionner tel ou tel fond ou action peut vite se retrouver limité par la complexité de leur travail et les différentes tâches à effectuer et les commissions reçues.

Peut-être qu’ils ont quelqu’un en interne qui est spécialisé sur de telles sélections ou qu’ils ont des partenaires mais apprendre un peu vous même et peut être vous diriger vers des sociétés de gestion de portefeuille boursier serait plus adapté si vous voulez miser en bourse.

Un CGP vous orientera forcément plus sur les produits qu’il connaît avec un rendement peut être, je dis bien peut-être, inférieur à ce que vous pourriez avoir si vous faites bien vos recherches et que vous y passez du temps mais… il faut vouloir y passer du temps !

Vous VS un CGP

Mais alors, comment choisir, passer par un Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP) ou mener vos investissements vous-même ?

Eh bien encore une fois, on va en revenir à vous. Si vous êtes prêt à apprendre, à y consacrer du temps de façon sérieuse et régulière, il y a une chance pour que vous arriviez à générer de bons rendements grâce à des investissements en bourse ou en immobilier mais il ne faut pas se voiler la face, cela prend du temps.

Rien ne vous empêche de gérer une partie de votre patrimoine vous-même et coordonner avec un CGP sur certains points pour la fiscalité. 

Vous pouvez par exemple gérer votre PEA vous même ou bien trouver vos propres investissements immobiliers et passer par un CGP, comptable, avocat fiscaliste, … pour d’autres opérations ou pour optimiser votre situation.

Attention, je l’ai dit et je le redis, seul, vous êtes plus enclin à faire des erreurs et surtout avec la complexité de la fiscalité…

Où trouver les CGP ?

Si vous cherchez un CGP, le meilleur est d’en parler autour de vous, peut être que des personnes de confiance font appels aux service d’un CGP et vous pourrez donc avoir des avis, posez vos questions et peut être être introduit.

Maintenant si vous ne connaissez personne, vous pouvez utiliser Google Maps, Google, demander à votre banque, à votre notaire, … n’importe qui ou n’importe quel moyen pour en trouver un ou plusieurs.

Comment trouver le bon CGP ?

Il peut être difficile de cerner exactement quel CGP saura le mieux répondre à vos besoins en vous proposant de bons produits. Malheureusement, il n’existe pas de comparatif en ligne de tous les CGP.

Voici donc quelques suggestions : 

  • Vous pouvez vous former un peu au préalable. Si vous voulez une recommandation de livre : Votre argent : Gérez mieux, gagnez plus ! de Marc Fiorentino : https://amzn.to/2UXP7U9 ou Voir notre page Livres recommandés
  • Vous pouvez en contacter plusieurs
  • Vous pouvez, une fois que vous avez trouver un CGP qui vous plaît, poster sur notre groupe Facebook pour avoir d’autres avis sur ses recommandations
  • Vous pouvez demander à parler à d’autres clients satisfaits. Attention, pas sûr que cela soit possible puisqu’ils gèrent l’argent des gens, il y a sûrement un certain niveau d’anonymat qu’ils doivent conserver
  • Préparer une liste de questions pour s’assurer de leur sérieux

Un CGP, combien ça coûte ?

Souvent les CGP se rémunèrent à la commission sur les produits qu’ils vous vendent. Si votre situation n’est pas hyper compliquée, vous aurez sûrement la première consultation gratuite car c’est aussi un moyen pour eux de montrer leurs compétences.

Vous laurez donc compris, vous ne serez normalement pas facturés si vous passez par un Conseiller en Gestion de Patrimoine.

CGP ou CGPi ?

Les CGPi (Conseiller en Gestion de Patrimoine indépendant) peuvent vous faire payer au(x) conseil(s) et qui ne se rémunèrent pas à la commission. Ils auront peut-être des avis moins biaisés que les Conseiller en Gestion de Patrimoine classiques
Pour être franc avec vous : je n’ai aucune idée des tarifs.

Donc faut-il se faire accompagner par un Conseiller en Gestion de Patrimoine?

J’aurais tendance à dire oui mais c’est à vous de voir en fonction de votre situation.

Love,
Pierre

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *