Spéculation à la baisse : j’ai voulu tester mes émotions et réactions pour en apprendre plus sur ma psychologie. J’ai péché, j’ai spéculé en pariant sur la baisse des marchés (le CAC 40) avec un tracker nommé le BX4.

Le tracker BX4 de Lyxor

C’est quoi un tracker

Les trackers sont des paniers de titres (ex : panier d’actions) qui peuvent être achetés et vendus en bourse.

Tracker inverse et tracker à effet de levier

Un tracker inverse reproduit l’inverse du mouvement de l’indice qu’il suit. Si l’indice monte, le tracker chute. Si l’indice chute, le tracker monte.

Un tracker leveraged x2 ou tracker à effet de levier x2 reproduit les mouvements d’un indice avec 2 fois plus d’amplitude.

Donc un tracker inverse x2 reproduit les mouvement inverse de l’indice avec 2 fois plus d’amplitude.

Alors attention il y a des petits pièges par rapport à ça :
Vous investissez 1 000 € sur un indice à 4659 points. Il chute de 10% soit 4193.1. Votre inverse etf x2 fait +20% : 1 200 €

  • Hypothèse 1 : l’indice, à 4193.1 remonte à son niveau de 4659 soit environ +11%. Votre inverse etf x2 fait -22% : 936 €
  • Hypothèse 2 : l’indice, à 4193.1 remonte de 10% soit 4612.41. Votre inverse etf x2 fait -20% : 960 €.
Beta Slippage : Spéculation BX4
Hypothèse 1
Spéculation sur le CAC 40
Hypothèse 2

Surprenant hein ? Si vous continuez ainsi sur un horizon de temps long, vous pouvez perdre beaucoup d’argent. C’est ce qu’on appelle le Beta Slippage.
Une explication en profondeur : Sur le site d’épargnant 3.0

Attention si vous ne maîtrisez pas ces éléments restez prudent, n’engagez pas des montants que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre. C’est clairement de la spéculation et au vu des mouvements de marchés actuellement, en Mars 2020, cela rend ce type de tracker encore plus risqué.

Mars 2020 : L’AMF a interdit de façon temporaire la vente à découvert sur plusieurs valeurs et certains courtiers semblent avoir bloqué le BX4.

Richard A. Ferri dit dans son livre the ETF book “Les trackers inverse à effet de levier font partie des plus dangereux et des plus mystiques dans la famille des trackers.” Il ajoute ensuite que les ETFs à effet de levier et/ou inversés “ne sont pas pour les novices” et que les investisseurs devraient “étudier de façon approfondie la mécanique de ces ETFs avant d’investir”

La spéculation à la baisse avec un produit comme le BX4 est une façon de spéculer très dangereuse et imprévisible. Laissez moi répéter : C’est une façon de spéculer très dangereuse et imprévisible.

Vous avez peut être l’impression que je vous dit “fais ce que je dit pas ce que je fais”. J’étais conscient des risques le but n’était pas d’en tirer une plus-value, je ne me sentais pas céder à une envie de spéculation, même si c’était excitant. Le but était d’en apprendre plus sur ma psychologie et mes émotions par rapport à ce type de produit.

Pour ceux qui sont convaincu que les marchés vont encore baisser : Selon l’hypothèse des marchés efficients, le marché intègre déjà le savoir qu’on a de la situation. Les investisseurs savent que les entreprises vont voir leur résultat chuter, que certaines seront en difficulté, qu’on ne sait pas combien de temps ça va durer, ils savent également l’imprévisibilité de l’évolution de la situation sur les prochaines semaines / mois. Ces informations, et d’autres que j’ai peut-être oublié, sont reflétés sur les marchés.

Les fans de Warren Buffett savent peut-être que cette hypothèse est critiqué par Warren Buffet. Il utilise ses propres résultats pour invalider cette hypothèse ainsi que les résultats d’autres investisseurs dans la valeur. Ce n’est bien évidemment pas à la portée de tout le monde. Si l’investissement dans la valeur vous intéresse : 4 principes de l’investissement dans la valeur.

Vous voilà averti quant aux dangers de la spéculation à la baisse, continuons.

Avantages et inconvénients d’un tracker à effet de levier inversé

Avantages :

  1. Les ETFs inverse permettent aux investisseurs de gagner de l’argent quand les marchés ou que l’indice décline ;
  2. Les ETFs inverse peuvent permettre de protéger son portefeuille des chutes (on appelle cela le hedging) ;
  3. Il existe plusieurs ETFs inverse pour la plupart des indices boursiers importants ;
  4. Vous ne pouvez théoriquement pas perdre plus d’argent que votre investissement.

Ces avantages sont cités de façon objectives, ils ne représentent pas une raison valable ou suffisante pour vous ruer sur ce genre de produit ;p

Inconvénients :

  1. Ils peuvent conduire à une perdre d’argent rapide si l’investisseur se trompe ou parie mal sur la baisse de l’indice ;
  2. S’ils sont détenu plus d’un jour l’investisseur peut faire fasse à des pertes, ce n’est pas un investissement pour du long terme ;
  3. Les frais sont en général plus élevés que les ETFs classiques ;
  4. En fonction de la compréhension de la mécanique de ces ETFs, de l’utilisation qui en est faite, du contexte et/ou de votre objectif, certaines personnes peuvent considérer cela comme non éthique ou opportun.

Spéculation à la baisse : vécu au jour le jour

Je considère que j’ai eu de la chance et aucune compétence particulière à sélectionner ce tracker à ce moment précis.

Même si j’avais une légère tendance à penser que les marchés allaient continuer de baisser en regardant la situation de manière fondamentale (c’est à dire sans analyse graphique), cette intuition n’est pas explicable rationnellement. Je m’en suis donc méfié car cela tombe clairement dans la case spéculation.

J’investis 503.59€ dans un tracker CAC 40 inverse à effet de levier x2 et je met un stop pour limiter mes pertes à 80€ donc repartir avec environ 420€.

J’obtiens 140 parts.

Spéculation à la baisse en bourse
Spéculation à la baisse, Mars 2020

Lundi 02/03/2020

11:40 Premiers moments, aucune émotion, pas plus d’excitation que cela.
Après quelques minutes, le prix de mes 140 parts est supérieur à mon PRU, je gagne de l’argent…

PRU : Prix de Revient Unitaire, le coût de chaque part frais inclus. Donc les (503.59€ + frais de courtages + autres frais) divisés par 140 parts.

13:15 après achat, je suis en positif de 15€. Une envie d’investir plus m’a subitement prise. Calmée par ma logique.
Puis, une sensation de peur de ne pas pouvoir contrôler cette envie plus tard. Ce qui me prouve l’importance d’avoir un plan défini avant investissement et d’avoir une discipline émotionnelle par rapport à cela.

14:00 je passe sur la page de temps en temps et je vois des variations, la plus value est maintenant aux alentours de 6€ contre 15€, 45 minutes plus tôt

17:15 je suis en négatif, pas d’appréhension particulière ni de peur, je sais que mon stop est ici pour vendre aux alentours de 420€, la semaine n’est pas terminée.

Clôture : en négatif à -4,07 €, rien d’exceptionnel, pas de ressenti particulier. L’excitation du début est vite retombée, j’ai vraiment l’impression de m’en foutre maintenant.

Mardi 03/03/2020

10:45 négatif à -4.61%, moins-value de 27.10 € pas de sentiment particulier, j’attends.

Jeudi 05/03/2020

12:40 négatif à -2,18%, moins-value de 11€. J’ai la bizarre impression d’avoir raison, je n’aime pas cette sensation car elle pourrait me pousser à faire des erreurs dans le futur : trop de confiance sur mes prédictions/sur mes sentiments.
C’est dangereux. “L’avenir est incertain”. Je suis content d’avoir lu quelques livres de grands Monsieurs sur l’investissement en bourse qui me permettent, grâce aux connaissances acquises d’analyser ces sentiments et émotions objectivement et de prendre une décision rationnelle.

Vendredi 06/03

19:00 positif à +5,70% par rapport à mon PRU, c’est 28,69 € de plus-value potentielle.
Une petite peur de repasser en négatif mais je ne m’en inquiète pas.

Lundi 09/03

9:30 positif après une chute magistrale du CAC40 je dépassais les 100€ de plus-value potentielle. j’étais tellement affolé que j’ai oublié de noter la variation par rapport à mon PRU, j’ai directement envoyé un message à un ami qui m’a devancé d’1 seconde pour me dire que c’était l’hécatombe sur les marchés (Hello Hugo).

Pendant la journée : Je remarque que le gain a affecté mon humeur du jour positivement. J’imagine que si le CAC40 était remonté, ma journée aurait été un peu plus pourrie… Je me méfie de ne pas acquérir une confiance mal placée (un trop de confiance) par rapport à cet investissement. Car même si j’en sors gagnant je considère que cela est de la chance et que je n’ai pas une clairvoyance particulière. Je me répètes ces mots pour que cette confiance ne s’installe pas dans mon inconscient.
Quand je dis “ma journée aurait été un peu plus pourrie” c’est relatif à cette position sur les marchés, je ne souhaite évidemment pas que la situation s’aggrave, je me porterais bien mieux si les événements récents ne s’étaient pas produits.

19:00 positif à +22.75% par rapport à mon PRU (C’EST ÉNORME), c’est 114,58 € de plus-value potentielle… Je change mon stop pour l’augmenter à 3.95€ par part, qui me conserverait une plus-value d’environ 50€… en admettant que les marchés ne montent pas énormément d’un coup.

Mardi 10/03

9:30 positif mais le CAC40 remonte un peu (donc ma plus-value potentielle diminue) plus value de 19,10% donc 96,17 €

19:00 plus value de 136,91€ par rapport à mon investissement initial donc 27,19%. J’avoue avoir eu un peu peur de perdre l’argent gagné puisque le cac 40 est bien remonté une partie de la journée mais il a fini par chuter plus bas en fin de journée. Je vais sûrement changer mon stop.

Mercredi 11/03

09:30 le CAC remonte donc mon investissement descend un peu, peu importe, je remonte mon stop pour qu’il se déclenche et que je garde 588€.
Niveau sentiment, un peu de déception. Mais la journée n’est pas terminée.

Jeudi 12/03

09:30 le CAC chute après une annonce de Trump “Il interdit aux européens d’entrer aux États-Unis” 218,81 € de plus-value potentielle soit l’équivalent de 43,45%… C’est dingue… Le montant d’argent n’est peut-être pas énorme mais si vous investissez 100 000 c’est 43 000 € de plus-value… J’ai augmenter mon stop à 4.95€ par part donc une vente à 665 € au total.

Vendredi 13/03 : Spéculation à la baisse terminée, mon stop se déclenche

13:30, après une remontée de l’ouverture jusqu’à 13:30, mon stop s’est déclenché, je sors gagnant avec 663.10 € soit une plus value 160 € nette de frais équivalent à environ +31.7%

Lundi 16/03

Ouverture des marchés, un autre lundi noir -x%, j’ai envie de réinvestir mais c’est purement mes émotions qui me poussent à le faire, je ressens comme une sorte d’addiction, une envie oppressante de racheter du BX4, je ressens également de la déception du fait de manquer cette opportunité.

J’adore ressentir des émotions comme ça car j’adore les analyser, après appel de ma raison et surtout de ma lecture actuelle “Le cygne noir” du philosophe et financier Taleb qui parle des imprévus… je préfère conserver ma plus-value et je suis satisfait des choses que j’ai apprise sur moi même, objectif atteint.

Ce que je retire de ma spéculation à la baisse

Je garde un goût amère en bouche, même en ayant gagné de l’argent, l’état de la situation m’attriste et je ne me sens pas à l’aise avec le fait de jouer à la baisse aussi bien au niveau émotionnel qu’au niveau de mes convictions d’investissement.

Donc, je ne le referai probablement jamais.

Love,
-Pierre

0 Shares:
2 comments
  1. Merci pour cette video, la première partie (explication simple de la mécanique de l’instrument) est instructive. La seconde l’est également. Tout investisseur (pas uniquement le spéculateur) devrait note ses émotions.

    1. Salut @jlb,

      Prendre des notes à été une très bonne découverte surtout après quelques jours quand j’ai pu prendre du recul sur ma spéculation à la baisse. Tu as raison, cela devrait être valable pour l’investissement 🙂

      À plus,
      -Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *