Vos avis sur l'allocation de mon patrimoine (livrets, bourse, fonds euros)

Bonjour à tous !

Contexte

Nouveau venu ici, je m’intéresse au monde merveilleux et complexe de la bourse depuis maintenant quelques mois. Une année 2020 mouvementée d’un point de vue personnel (en plus de la situation inédite qu’on a tous connue…) m’a fait réaliser qu’à bientôt 35 ans, il était temps de mettre de l’ordre dans mon patrimoine et mon épargne.

Trois grandes sources m’ont été très utiles pour me retrouver dans cette jungle d’informations : le site/chaîne YT de notre serviteur, le site Avenue des Investisseurs et enfin le contenu d’Edouard Petit. J’ai volontairement réduit (au moins temporairement) mon champ de vision à ces trois sources car j’avais peur d’accumuler des infos (parfois contradictoires !), me perdre, n’y plus rien comprendre et finalement repousser encore et encore le passage à l’action ! (un de mes biais cognitifs, mais j’t reviendra plus tard).
Au gré de mes lectures, ma stratégie s’oriente donc, vous l’aurez sans doute compris, vers le Lazy Investing et les ETF (vous connaissez la chanson et je n’aurai rien d’autre de plus original à ajouter mais je pense simplement que je ne suis pas plus malin que l’intelligence collective ou en tout cas je n’ai pas envie d’essayer de l’être avec l’argent qui constitue une partie de mon patrimoine). De fait, après avoir défini ma « philosophie » d’investissement, j’ai procédé par étape.

Mon allocation

J’ai d’abord défini l’allocation de mon patrimoine :

  • 1/4 sur livrets pour épargne de précaution + éventuel futur apport pour ma résidence principale.
  • 2/4 en bourse, via PEA, chez Bourse Direct (sur lequel j’ai pris date)
  • 1/4 en fonds euros (Chez Linxea Avenir chez qui j’ai pris date aussi, avec une partie en UC, mais j’y reviendrai plus tard).
    Pas vraiment défensif, pas vraiment offensif : je rentre surtout progressivement dans ce revirement de mon allocation, pour éviter ou au moins voir venir les éventuelles déconvenues.

Mes projets

J’ai ensuite défini mes projets et mon horizon de temps ; deux lignes ici :

  • ma retraite (dans 30 ans).
  • l’avenir de mon fils (dans environ 20 ans, à voir ce qu’il fera dans ces âges). Pour ce faire, un tracker World sur CTO peut être envisagé mais il faut que j’y réfléchisse.

Mon choix d’ETFs

Savoir reconnaître ses biais cognitifs pour mieux les contrer est intéressant aussi et peut influencer positivement les décisions que l’on est amené à prendre :

  • une tendance à trop réfléchir et à retarder le passage à l’action.
  • une tendance aussi à faire compliqué alors qu’en réalité, le plus compliqué parfois…c’est de faire simple (ça va, je vous ai pas perdus ? XD).
  • gare à l’effet ticket de loterie ! J’ai parfois une idée que je pense meilleure que celles des autres alors qu’en réalité, des milliers de gens l’ont eue avant moi.

Ainsi, en prenant en compte tous ces éléments, on en arrive à la tant attendue proposition de portefeuille… pour lequel j’ai choisi la SIMPLICITE. En effet, que ce soit sur les forums ou sur les groupes, on voit souvent les débutants commencer avec des PF à 5 lignes ou plus, en voulant dévier un peu du marché pour le surperformer, en utilisant des facteurs tels que les smart beta, en s’imaginant surpondérer telle ou telle région à un moment x, etc…
Je ne dis pas que c’est mal etce n’est pas une critique, mais dans MON CAS précis, je sais d’avance que ce n’est pas ce qu’il me faut, notamment à cause des biais cognitifs évoqués plus haut mais aussi pour la simple et bonne raison que je suis débutant et que comme pour tout domaine où l’on débute, la base est de rigueur.
Si je nous ai pas convaincus, je vous invite à lire les pages 3 et 4 de ce topic sur le forum Devenir Rentier, avec les interventions d’Edouard Petit : LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing p.3 (devenir-rentier.fr)

J’ai donc opté pour un PF à deux lignes :

  • Le MSCI World de chez Lyxor (mon épargne n’est pas conséquente et même si ses frais sont plus élevés, sa faible part me permet plus de flexibilité pour les versements).
  • L’Emerging Markets de chez Amundi.

Avec le premier, je colle à la capitalisation boursière mondiale et je suis diversifié pour lisser le risque. Même si le marché comprend des inefficiences, je pars du principe (qui est celui de bon nombre d’économistes) qu’il est assez efficient pour lui faire confiance.
Avec le deuxième, je complète le premier en cela que les pays émergents représentent tout de même un pourcentage élevé du PNB mondial et que dans le futur, ils peuvent être amenés à mieux performer (ici, c’est un parti pris ou un pari sur l’avenir, mais il faut bien se challenger un peu !).
Par conséquent, je ne suis pas tenté d’avoir un avis sur le marché, j’évite des frais en ne multipliant pas les trackers, je n’ai pas à m’en faire pour la maintenance du PF en devant faire du rebalancing au fil des mois…bref, je suis LAZY : )

Mode d’investissement

Concernant le mode d’investissement, j’ai une somme d’épargne à investir d’abord : je compte rentrer avec 1/4 de cette somme puis la lisser sur deux ou trois ans avant de passer à mon épargne mensuelle, qui elle sera moins conséquente.
Ainsi, j’ai décidé d’adopter dès le début la fréquence que j’aurai avec mon épargne salariale mensuelle à l’issu de ce premier lissage : un versement trimestriel, qui occasionnera d’ailleurs moins de frais.
Je veux vraiment tout automatiser dès le début et ne pas dévier (ou peu) de la stratégie de base.

Mes questions

Si vous êtes encore là, voilà les questions !

  • Pour couvrir le monde entier à la manière d’un MSCI ACWI IMI, il faudrait les small caps (à environ 15%).
    J’ai l’opportunité de les rajouter via mon AV en en achetant des bouts de parts (car les parts sont trop chères pour mon budget). Pensez-vous que cela vaille le coup au vu des frais de gestion des UC ?

  • Si non, j’ai aussi l’option du facteur « value » sur l’Europe proposé par Linxea : pensez-vous que ce soit cohérent de rajouter cet ETF smart beta et de « surpondérer » l’Europe de cette manière ?
    Ca contraste avec ce que j’ai écrit précédemment sur la simplicité mais en fait, cela m’ennuie de ne pas profiter de l’éventuel boost que pourrait me donner ce choix d’ETF sur l’AV.

  • Si les deux options précédentes ne sont pas bonnes, que verriez-vous de complémentaire à un World+un Emergents sur l’AV ?

Un grand merci pour avoir suivi jusqu’ici, au plaisir de vous lire !

Nucky

Salut,

Je suis pas un expert, mais voici ce que peux te dire :

  • Un small cap est une bonne option qui est plutôt à privilégier sur du long-terme car très volatile. J’ai aussi lu ici et là que le cours était particulièrement élevé en ce moment. On sait bien qu’il n’y a jamais de moment opportun en bourse mais ça vaut le coup de faire des recherches supplémentaires pour mieux comprendre la courbe.

  • Personnellement je trouve que c’est pas une bonne idée de sur-pondérer une zone géographique (ton portefeuille en devient trop dépendant)

  • Tu couvres l’essentiel avec un World + Emergent, je pourrais pas te dire par quoi les compléter …

Robin

Salut Robin !

Assez d’accord avec toi sur la surpondération d’une zone ; il faudrait avoir une bonne raison de le faire à la rigueur…et je n’en ai pas haha Merci pour le rappel !

Oui les small caps me laissent dubitatif ; d’autant plus qu’il semblerait (le conditionnel est toujours de mise quand il s’agit de l’avenir du marché) qu’elles peuvent être amené à moins surperformer (en comparaison du siècle dernier) à cause d’Internet et des progrès technologiques qui leur permettent aujourd’hui de sortir du marché local, donc d’être moins risquées (et donc moins performantes).
En écrivant, je me rends compte qu’elles ne sont clairement pas indispensables, car comme tu l’as dit, avec un World + Emergents, on couvre l’essentiel.

Bonjour Nucky,

Il est important de se souvenir que les changements mineurs de ton portfolio, comme celui de rajouter des smalls caps, n’a que TRES PEU d’incidence sur ton portefeuille sur le long terme.

Tu trouveras ici le retour sur les 35 dernières années de 2 portfolios de 10000 euros chacun :
Le premier avec uniquement un ETF world
Le second avec 90% d’ETF world + 10% de Small caps.

La différence est négligeable.
Il est plus important que tu te focalises sur l’apport que tu fais à ton portefolio plutôt qu’a sa composition : 1 ETF monde et 1 ETF emerging market suffisent TRES largement.

1 J'aime