Stratégie ETFs dans PEA, besoin de votre avis sur mon allocation

Bonjour,

Débutant dans le milieu je suis en train d’ouvrir un PEA chez un courtier et donc en plein apprentissage. Je veux mettre en place ma stratégie avant de commencer.
Je sais à peu près dans quels ETFs je vais investir et je compte verser mensuellement, mais il y a une chose dont je ne suis pas sûr.

Ma question

Pour un investissement à long terme, vaut il mieux vendre des parts des ETFs par ci par là pour encaisser la plus value et la réinvestir aussitôt, ou bien garder les parts possédées sur des dizaines d’années ? Peut être une question bête je le concède…

Mon allocation

Les ETFs sur lesquels je souhaite investir (à l’heure actuelle) sont

  • S&P500(ESE) - 60%
  • EM(PAASI) - 20%
  • Small Caps EU(EESM.PA) - 10%
  • peut être 10% sur des actions individuelles, je réfléchis encore pour les 10% restants.

Si quelques âmes charitables pouvaient m’éclairer sur la question, et peut être en même temps me donner un avis sur le choix des ETFS;

Un grand merci

1 J'aime

Salut @Chlay bienvenue sur le forum :smiley:

Concernant ta question, pour du long terme, tu réinvesti directement. Plusieurs études ont prouvées que le temps passé investi produit de meilleur rendement qu’essayer d’investir au bon moment.

Pour ton allocation :

  • S&P 500 : Tu as fais le choix de partir sur un S&P 500 et pas un World, tu mises donc sur la surperformance des US par rapport au reste du monde et j’espère pour toi que tu auras raison.
    Voici un graphique qui montre la surperformance des US par rapport au reste du monde :

    Pour info les indices comparés ici sont le MSCI USA et le MSCI World (sans les US dedans). Le MSCI USA a une performance presque identique à celle du S&P 500 donc c’est comme si on comparait cela au s&p 500.

Tu vois que c’est proche du 50-50. Est-ce que ça changera dans le futur et les US vont dominer le reste du monde pour toute notre espérance de vie ? Je parie que certaines personnes se sont dis la même chose à différents moment dans le passé.

Bref, c’est un risque que tu prends par rapport à la « théorie parfaite » de l’investissement passif si tu en est conscient et que tu l’assumes, et bien personne n’a rien à redire puisque tu assumeras tes erreurs ou ta « chance » toi même :stuck_out_tongue:

  • EM : 20% je crois que c’est pas mal d’émergent par rapport à ce qu’ils représentent sur le marché boursier ? Tu devrais jeter un oeil à la répartition de l’indice MSCI ACWI et voir combien de % d’émergent ils mettent dans leur indice.

  • Small caps : Cool de ne pas oublier les small caps. Même remarque que pour les émergents, il faut que tu vois si 10% c’est bon pour toi et

  • Les 10% restants, c’est une bonne idée de faire du stock picking avec un % limité de ton portefeuille. C’est une stratégie que je trouve très rationnelle. Chaque investisseur étant différent, tu surperformeras ou pas le marché et prendre ce risque avec une petite partie de ton épargne est mieux que de faire 100% stock picking dès que tu commences à investir.
    Le livre « Et si vous en saviez assez pour gagner en bourse » de Peter Lynch est une lecture obligatoire !
    P.S. Ne tombes pas dans les méandres des actions à dividende, apprend à faire du « stock picking », pas du « dividend stock picking » :wink:

À plus,
-Pierre

2 J'aime

Salut @pierre et merci pour tes réponses !

  • Je réinvesti directement ? Tu veux dire par là que je ne vend pas mes parts et que je les garde le plus longtemps possible c’est ça ?

-Concernant le World et le S&P500 j’y ai beaucoup réfléchi et j’hésite encore. Je privilégie le S&P500 pour 2 raisons. La première est que l’action du World est bien plus élevé. Ce qui ne m’arrange pas étant donné que je verserais des montants d’environ 250e par mois. La 2ème est que le S&P500 est dans l’ensemble plus performant que le world (si je ne me trompe pas).
Ce n’est pas mon but de miser autant sur les US, c’est pour cela que je veux équilibrer avec les EM et de l’EU. Sachant que le World est constitué à 70% d’US.

-Pour l’EM ton indice MSCI ACWI c’est 50% d’USA et 30% d’EM ce qui n’apporte que plus d’USA. Alors que le PAASI est 100% EM.

-10% en small caps me parait correct pour l’équilibre du porte feuille. Small caps EU qu’en penses-tu ?

-Effectivement on entend beaucoup parler des dividendes, et je me posais justement des questions là dessus vu comme c’est mis en avant. Merci du conseil, je vais grandement me renseigner sur le stock picking. Est-ce une méthode qui fonctionne en DCA
C’est noté pour le livre, j’ai commandé l’Epargnant 3.0 dans un premier temps et celui-ci suivra sûrement :wink:

1 J'aime

Oui, tu ne vends pas. Tu peux faire un rééquilibrage quand tu t’approcheras de l’horizon de placement pour sécuriser une partie (car les actions ça fait le yoyo, parfois de façon violente).

On parle de « part », tu achètes des parts d’un fonds (ici un ETF) qui suit un indice (le MSCI World par exemple).
J’imagine que tu parles de CW8 l’ETF d’Amundi ? Il existe aussi le EWLD de Lyxor et les parts sont bien bien moins chères. Frais plus élevés mais ça offre plus de flexibilité.
D’ailleurs je ne sais pas lequel est « supérieur » à l’autre ne les ayant jamais comparés dans les détails (ça viendra ;p).

EDIT : note que je n’essaye pas de te convaincre, je te communiques des infos et tu dois te convaincre toi même ^^ Au moins tu prend tes décisions en toute connaissance de cause :smiley:

Je parlais uniquement d’obtenir l’info que tu as cité : 30% émergent, donc en fait 20% ça paraît pas déconnant. Il va falloir que je creuse un peu là dessus tiens :smiley:

Pourquoi pass un peu d’US également ? Avec l’indice Russell 2000 je crois qu’il y a des ETFs PEA dispo.

Oui, bien-sûr, le plus dur n’est pass d’investir sur l’action mais de trouver le bon business sur lequel toi tu as envie d’investir en DCA ^^

-Pierre

Je confirme pour le Russell 2000 sur le PEA. J’en ai pris un la semaine dernière chez Amundi. :grinning:

Bonjour @pierre

Pourquoi est-ce que tu recommandes la sélection d’actions classiques et non les actions aristocrates ?
Pour un placement à long-terme, les actions versant des dividendes me paraissent être une bonne solution non ? Après oui, il faut toujours bien la sélectionner

Merci à toi
Robin

Bonjour,

Les actions à fort dividendes sont toutes baissières, ce qui est logique avec la mécanique de détachement du coupon.
Les actions à fort dividende peuvent être intéressantes mais à condition de les acheter pas chère, c’est ce que j’ai fait personnellement en 2020 quand c’était les soldes grace au covid.
Sinon je ne recommande pas forcément les actions à fort dividende si tu les achètes à leur cours normal.
On peut encore trouver des actions décotées malgré le cac à 5800 mais il y a moins de bonnes affaires à trouver…

Parce qu’avant d’être une « aristocrate », l’action est une « action classique » tout simplement ^^

Dis moi pourquoi ? :stuck_out_tongue: (avec un raisonnement mathématique, sinon c’est trop facile de dire « j’aime les dividendes » ou encore « c’est une rente régulière »)

Je te dis raisonnement mathématique pour te montrer qu’au delà des préférences de chacun et qu’avec les chiffres, se concentrer sur ce type de stratégie n’a pas de sens et que tu perds potentiellement de l’argent en réduisant ton champ de sélection à des entreprises qui versent un dividende que tu juges intéressant ou qui augmente.

Le dividende il fait parti de la rentabilité globale de l’entreprise :

  • Entreprise 1 : Action à $100, +10% en 1 an : Action à $110
  • Entreprise 2 : Action à $100, +10% en 1 an : Action à $110

Entreprise 1 décide de garder un peu de cash pour verser un dividende de $5. Entreprise 2 n’en verse
pas, elle a un bon projet en vue qui elle pense peut générer plus d’argent pour ses actionnaires. (exemple extrême, c’est pour l’exemple :sadique:)

Entreprise 1 verse son dividende de $5 par action, l’action passe de $110 à $105 (ça c’est normal, voir cette vidéo si tu veux comprendre pourquoi). Disons que tu as 21 actions, tu reçois, $105. Tu es en objectif long terme donc tu réinvestis. Tu peux acheter 1 action supplémentaire (là encore exemple extrême hors fiscalité et frais de courtage).

22 actions c’est bien plus cool que 21 pas vrai ? :stuck_out_tongue:

Tu te retrouves avec :

  • Entreprise 1 : Action à $105. 22 actions donc 22*105 = $2310
  • Entreprise 2 : Action à $110. 21 actions donc 21*110 = $2310

:open_mouth:

Bon Finalement le super projet d’entreprise 2 n’a pas été aussi intéressant que ça et tout ça a fait monter l’action de 10%.
Entreprise 1 continue sur sa lancée, montée de 10% également.

  • Entreprise 1 : Action à $105, +10% en 1 an : Action à $115.5
    22 actions donc 22*115.5 = $2541
  • Entreprise 2 : Action à $110, +10% en 1 an : Action à $121
    21 actions donc 21*121 = $2541

:open_mouth:

On pourrait continuer comme ça longtemps sur plusieurs années, tu aurais de plus en plus d’actions d’entreprise 1 (c’est trop cool d’avoir de plus en plus d’actions non ? :stuck_out_tongue:) et pour entreprise 2 un nombre d’actions moindre mais de valeur totale équivalente.

Attention ce que je « démontre » n’est pas que les dividendes c’est mal, c’est pas bien, il faut prendre des sociétés sans dividendes, etc. Non, pas du tout. Entreprise 2 pourrait très bien verser un plus petit dividende qui fait qu’elle ne rentre pas dans les critères de sélection d’un « dividende stock picker » et pourtant, elle génère, c’est les mots importants, la même rentabilité globale qu’entreprise 1.

Je vais un peu plus loin.

En pratique les dividendes c’est la double claque fiscale. Si tu sais comment fonctionne une société, elle doit payer des impôts sur ses bénéfices. Pour verser les dividendes, l’entreprise à forcément besoin du cash donc elle l’a gardé à un moment ou à un autre et elle s’est faite taxer.

Reprenons Entreprise 1 et Entreprise 2.

  • Entreprise 1 a générer un bénéfice de $10 000 000 qu’elle garde en bénéfice pour pouvoir verser un dividende et garder une petite trésorerie.
    Disons qu’elle a 1 000 000 d’actions, avec le dividende à $5, ça fait 5 * 1 000 000 = 5 000 000 de dividendes à prévoir.
  • Entreprise 2 a générer un bénéfice de $10 000 000 et ne garde que $500 000 car elle a investi le reste ($9 500 000) dans son super projet.

Combien de taxe paye chaque entreprise ? (Là encore simplification extrême)
Disons que less taxes sont de 30% sur les bénéfices.

  • Entreprise 1 : 10 000 000 * 30% = $3 000 000
  • Entreprise 2 : 500 000 * 30% = $150 000

Il y a une différence de $2 850 000. C’est un montant non négligeable qui aurait pu aider Entreprise 1.
Entreprise 2, même si elle n’a pas forcément eu de rentabilité immédiate avec son super projet, elle a appris, ses employés ont peut-être acquis de nouvelles compétences. L’entreprise s’est peut-être même enrichie en actif matériels comme des machines, des ordinateurs, des véhicules, etc.

C’est la stratégie d’Amazon, utiliser au maximum l’argent qu’elle gagne car l’argent dépensé ne fait pas parti des bénéfices et donc n’est pas imposé.

La deuxième claque arrive au niveau de l’investisseur.

Si tu es sur un PEA tu as de la chance, tu n’es pas taxé directement sur les dividendes que tu reçois. Si tu es sur un compte-titres, c’est encore 30% (simplification encore une fois) qui dégage. Soit sur $105 : $31.5 d’impôts !!
Sur PEA et compte-titres tu as les frais de courtage à compter.

Bref, dans un monde conceptuel où Entreprise 1 et 2 sont similaires, l’investisseur perd de l’argent à cause des dividendes. (Je rappelle que quand on est actionnaire, on est propriétaire d’une partie du business et donc de la façon dont l’entreprise gère son cash à quand même son importance puisqu’il en découle des bénéfices futurs ou pas).

Mais alors les dividendes sont inutiles ?
Et bien en réalité ce n’est jamais aussi simple.

L’exemple est extrême et entreprise 1 pourrait très bien mieux performer qu’entreprise 2 pendant toute sa durée de vie…

Mais ça on s’en fiche.

Je m’en fiche du dividende, SURTOUT si c’est pour du long terme et pour le réinvestir.

La démonstration est là simplement pour dire qu’il est inutile de se concentrer sur le fait qu’un dividende soit versé ou non.
Il faut se concentrer sur le fait que l’entreprise soit une bonne entreprise qui va délivrer de la performance au travers de son dividende ou plus value. Il faut regarder la « rentabilité globale ».

Les dividendes c’est palpable et voir un montant qu’on reçoit qui augmente chaque année je comprend que ça puisse être rassurant et/ou plus facilement compréhensible que la plus value qui est soumise à d’autres facteurs que juste la performance de l’entreprise.
C’est très psychologique tout ça.
Je suis persuadé que certains dirigeants/entreprises le comprennent très bien et versent un dividende juste pour attirer des investisseurs et faire augmenter ou maintenir le cours de l’action. Quel dommage :stuck_out_tongue:

Et en phase de rente est-ce que c’est plus intéressant d’avoir des entreprises à dividende ?
Eh bien personnellement je préfère vendre quand j’en ai besoin plutôt que recevoir un montant à des intervalles de temps qu’on m’impose.
Mais là encore, c’est trop dur pour les gens de vendre des actions alors que mathématiquement c’est encore la même chose que ça soit en hausse de marché ou baisse de marché.

En phase de rentre c’est quand même intéressant dans le sens où ça permet de matérialiser une partie de l’argent du cours de l’action en cash dans ta poche. Heu?reka l’explique dans sa vidéo de très bonne qualité.

Pour savoir sélectionner une entreprise en bourse on écoute pas M. ou Mme X qui sélectionne des entreprises trop cools qui augmentent leur dividende chaque année et qui donne l’impression de s’enrichir.
C’est mieux d’écouter Peter Lynch qui a prouvé ce qu’il savait faire et en a fait un magnifique livre « Et si vous en saviez assez pour gagner en bourse » :stuck_out_tongue:

Désolé pour le pavé :sadique: mais j’aime donner du contexte avec des exemples qui je l’espère sont claires ^^
@Chlay déso pour le spam sur ton sujet.

Merci @pierre pour ton retour et tes explications !

Pour moi, jouer sur le fait d’acquérir de nouvelles actions chaque année grâce au dividende versé peut être intéressant sur le long-terme : tu augmentes ton volume d’action de façon presque gratuite.

Je pourrai pas détailler un raisonnement mathématique car c’est un sujet que je ne maîtrise pas parfaitement

+10% pour une société qui a pas totalement réussi son nouveau projet, c’est plutôt généreux non ? :sweat_smile:

Est-ce qu’il s’agit du seul critère des « dividend stock pickers »? Investopédia cite les critères suivants :

  • Rentabilité à long-terme (avec une croissance annuelle entre 5 et 15%)
  • Une trésorerie saine
  • Un versement régulier du dividendes depuis plus de 5 ans (j’ai lu 25 ans ici : Why Invest in the Dividend Aristocrats? - DividendInvestor.com )
  • Un EFN maîtrisé
  • Un secteur d’activité solide (santé notamment et les industries agro-alimentaires qui réorientent leurs offres vers des produits plus sains)

Source : How to Pick the Best Dividend Stocks

J’ai de la chance car j’ai un PEA :sweat_smile:
Mais tu calcules tes impôts sur tes dividendes non ? Les 30% s’appliquent (si tu les retires avant 5 ans, sinon c’est 17,2% de prélèvement sociaux) sur tes 5$ de dividendes

Je le mets sur ma liste avec les livres d’Edouard Petit sur les ETF… Merci pour la recommandation !

1 J'aime

Le volume d’actions n’est pas important du tout. Bien sûr dans une certaine mesure, si on parle de 2 actions vs 100 il y a une utilité.
Mais je t’ai prouvé que le nombre d’actions ne changeait absolument rien. L’impression d’en avoir plus te fait juste te sentir mieux, ton portefeuille à la même valeur ^^

Pour le super projet j’aurais du préciser que c’était en R&D et en rien le seul projet participant au revenus de l’entreprise ^^ vois les comme 2 entreprises presque identiques.

Et non bien sur il ne s’agit pas du seul critère de sélection des actions à dividendes, je suis obligé de simplifier les exemples pour expliquer la logique, ne prend pas à partie des petites parties de mon texte en me faisant dire ce que je n’ai pas dit :stuck_out_tongue_winking_eye: :fouet:

1 J'aime

Merci @pierre, je comprends mieux ton point de vue !

Robin

Fin du HS

1 J'aime